Utilisation de la contraception par les adolescents DONNÉES DE SÉNÉGAL ENQUÊTE DÉMOGRAPHIQUE ET DE SANTÉ CONTINUE (EDS-CONTINUE), 2012

 

En République du Sénégal, on compte 3,4 millions d’adolescents âgés de 10 à 19 ans, soit 22,9% de la population totale du pays. Un peu plus de la moitié d’entre eux vivent en zone rurale, 54,5% des adolescentes et 56,4% des adolescents. À l’âge de 19 ans, le nombre moyen d’années de scolarité suivies par les adolescentes est de 5,4 et de 6,8 pour les adolescents. Parmi les adolescents qui deviennent parents avant l’âge de 20 ans, l’âge moyen auquel les adolescentes sénégalaises ont leur premier enfant est de 17,1 ans; les adolescents quant à eux deviennent pères en moyenne à 18,5 anL’image contient peut-être : 1 personne, enfant et plein airs. Activité sexuelle et situation maritale

L’analyse des données de l’EDS-Continue montre que plus de 235 000 sénégalais âgés de 15 à 19 ans ont actuellement une activité sexuelle; soit ils ne sont pas mariés et ont eu des rapports au cours des trois derniers mois, soit ils sont en union (c’est-à-dire qu’ils sont mariés ou vivent avec leur partenaire).

En moyenne, parmi les adolescents qui ont eu leur premier rapport sexuel avant l’âge de 20 ans, les adolescentes ont leur premier rapport sexuel à 16,2 ans et les adolescents à 16,5 ans. Chez les adolescents non mariés, 6,6% des adolescentes indiquent avoir eu des rapports sexuels et 2,8% ont actuellement une activité sexuelle; 10,8% des adolescents indiquent avoir eu des rapports sexuels et 4,1% ont actuellement une activité sexuelle. Chez les adolescents sénégalais, 22,8% des adolescentes et 0,4% des adolescents sont en union. Parmi ces adolescents, l’âge moyen de la première union est de 16,2 ans pour les adolescentes et de 18,0 ans pour les adolescents

Les adolescentes qui utilisent et celles qui n’en utilisent pas de la contraception

Non mariées, sexuellement actives

D’après les analyses de l’EDS-Continueii, parmi la faible proportion d’adolescentes non mariées et sexuellement actives, 93,4% indiquent ne pas vouloir d’enfant au cours des deux prochaines années; pourtant, seulement 34,6% d’entre elles ont recours à une méthode contraceptive pour éviter la grossesse. Sur l’ensemble des adolescentes non mariées sexuellement actives et âgées de 15 à 19 ans, 74,7% n’utilisent pas de méthode de contraception. Les préservatifs masculins et les contraceptifs injectables sont les méthodes modernes les plus courantes, utilisées respectivement par 22,4% et 3,0% de ces adolescentes

En union: 

D’après les analyses de l’EDS-Continue , 37,8% des adolescentes en union indiquent ne pas vouloir d’enfant au cours des deux prochaines années; pourtant, seulement 25,9% d’entre elles ont recours à une méthode pour éviter la grossesse. Les principales raisons pour lesquelles les adolescentes n’utilisent pas de méthode contraceptive sont les suivantes: • allaitement en cours (33,5%) • règles qui ne sont pas revenues après un accouchement (20,1%) • opposition du mari ou partenaire (19,3%) Sur l’ensemble des adolescentes en union âgées de 15 à 19 ans, 87,6% n’utilisent pas de méthode de contraception. La pilule et les contraceptifs injectables, les méthodes modernes les plus courantes, sont utilisés respectivement par 6,8% et 4,3% de ces adolescentes. Les implants, considérés comme l’une des méthodes les plus efficaces, sont utilisés par 0,6% d’entre elles

WHO-RHR-16.41-fre.pdf

 

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s