P.F : L’UNFPA reste sur sa faim « malgré les efforts consentis… »

LA forte fécondité, la mortalité maternelle très élevée peuvent être évitées si on investit dans la planification familiale. Il faut également former les jeunes et leur donner de l’emploi, autonomiser les jeunes filles pour qu’elles puissent exploiter leurs potentiels. Tels sont les propos du Directeur Régional de l’UNFPA M. Mabingue NGOM.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s